Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

UNE DELEGATION DE L’UNESCO REÇUE AU DEPARTEMENT DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

0

Le Secrétaire Général du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Dr Binko Mamady Touré, a présidé ce mardi, 06 novembre, une rencontre de consultation avec les émissaires de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) et l’Agence Nationale de Lutte contre la Corruption et de la Promotion de la Bonne Gouvernance en République de Guinée (ANLC-GUINÉE). Cette rencontre tenue dans les locaux du département, s’inscrit dans le cadre du programme de Développement de l’Ethique, de la transparence et de la Lutte contre la Corruption (ETICO).

D’Entrée de jeu, madame Muriel POISSON, Spécialiste dudit programme a dévoilé l’objectif de la mission qui, selon elle, vise à identifier des pistes de travail et de collaboration sur le thème de la transparence, de l’éthique, de l’intégrité et de la lutte contre la corruption dans le secteur de l’éducation en Guinée. Poursuivant, elle a précisé que leur travail consiste à faire une revue de risques et de manques d’intégrité dans le système éducatif notamment dans l’organisation des examens, de la gestion des fonds, de la passation des marchés publics, de la question d’absentéisme des enseignants, de la fiabilité des diplômes délivrés etc. « L’idée ce n’est pas seulement de faire une cartographie des risques, mais aussi d’identifier ce qui fonctionne bien à l’intérieur du système afin de faire des recommandations aux autorités publiques ». A-t-elle précisé.   

Prenant la parole, le Secrétaire général a tenu d’abord à apporter les détails dans le processus de recrutement des enseignants dans les institutions de l’Enseignement Supérieur avant d’expliquer brièvement le fonctionnement des différents services dudit département. « Chez nous à l’enseignement supérieur, si vous voulez avancer, il faut enseigner. Si vous n’enseignez pas et que vous ne faites pas de recherches, vous ne pouvez pas accéder au grade ». Précise-t-il.

A la demande des émissaires, l’équipe du Ministère a également formulé quelques besoins dans le cadre du renforcement des capacités du personnel enseignant et celui des étudiants notamment en gestion administrative et  sur l’éthique ainsi que dans le financement de la construction de quatre (4) universités publiques. Ces universités se situeront à Labé, Kankan, Nzerékoré et Conakry.

Leave A Reply

Your email address will not be published.